alimentation acido basique

L’alimentation acido-basique

Christophe-Nicolas Biot est un grand défenseur des principes de l’alimentation acido-basique.  Depuis qu’il en a adopté les bases, il la conseille à ses clientes. Seriez-vous prêt.e vous aussi à revisiter votre régime alimentaire ? Pour Christophe-Nicolas Biot, l’alimentation acido-basique est la solution pour retrouver l’équilibre dans votre assiette et prévenir les maux du quotidien. 

L’alimentation acido-basique, qu’est-ce que c’est ?

Les doctrines holistiques intégrant le concept de l’équilibre acido-basique remontent au 19ème siècle et n’ont pas pour objectif la perte de poids. Ce régime détox part avant tout du principe que notre alimentation actuelle acidifie notre organisme, source de nombreux problèmes comme un risque accru d’ostéoporose, de fatigue chronique, de migraines, de douleurs, etc.  Le régime acide-base vise donc à rétablir un certain équilibre des apports alimentaires en privilégiant les aliments alcalins (fruits et légumes) et en réduisant les aliments acides (viandes, fromages). Cette alimentation illustre ainsi parfaitement les recommandations de santé publique.

L’alimentation acido-basique, comment ça marche ?

Le régime acide-base a pour but d’équilibrer nos apports alimentaires en termes de pH. Il propose donc de compenser notre consommation d’aliments acides par celle d’aliments alcalins. Pour cela, l’indice PRAL (« Potential Renal Acid Load » ou charge rénale acide potentielle) vous aidera à composer l’assiette idéale. Il faut alors partir du principe qu’un aliment acide a un indice positif alors qu’un aliment basique a un indice négatif. L’acidité ou l’alcalinité d’un aliment dépend de sa teneur en minéraux et en protéines. Le meilleur équilibre est : 80% d’aliments basiques et 20% d’aliments acides, d’après le Dr h. c. Peter Jentschura, expert de l’équilibre acido-basique. Il est donc temps de faire la part belle aux légumes et de laisser à la viande ou au poisson un rôle d’accompagnateur.


« Bien plus qu’un régime, c’est un mode de vie »

Christophe-Nicolas Biot


Que mettre dans votre assiette ?

  • Les aliments à privilégier : les fruits et légumes frais, les fruits à coque, les graines, les herbes aromatiques, les épices et les eaux gazeuses riches en bicarbonates. On recherche ici des aliments riches en sels minéraux (calcium, magnésium, potassium, etc.). Le but est de réduire l’acidité du corps et donc de privilégier les fibres.
  • Les aliments à proscrire : il n’y en a pas du moment où la prise d’aliments acides est compensée par celle d’aliments basiques ou alcanisants. Cependant il faut éviter voir éliminer les farines blanches, ainsi que les aliments industriels, la viande rouge, la charcuterie, les laitages transformés, les agrumes sauf le citron, les sodas, le café, l’alcool. Les plats préparés sont bourrés de conservateurs et d’agents de texture qui acidifient l’organisme. Les féculents et les céréales raffinées comme les pâtes, le riz et le pain blanc sont à proscrire. Privilégiez leurs équivalents en version complète.
  • Les aliments à consommer avec modération : la viande blanche, le poisson, les œufs, les laitages au lait cru et les fromages frais, les céréales, l’alcool, le sel, la caféine, soit les produits riches en chlore, soufre et phosphore. Il est conseillé de prendre par jour une seule portion de viande blanche ou de poisson maigre. Idem pour le fromage.

Au quotidien

L’alimentation acido-basique peut entraîner un changement d’habitudes alimentaires pour certains.es, notamment pour celles et ceux qui n’aiment pas les légumes.  C’est un régime qui s’inscrit dans la durée mais qui n’aura pas forcément un but amincissement. À noter que le régime acide-base a un effet bénéfique sur les risques cardiovasculaire car il limite les apports en viandes rouges, graisses saturées et sel et fait honneur aux fruits et légumes, riches en fibres. Il est également conseillé pour la santé de nos os. Il faudra malgré tout faire attention à son apport en protéines pour éviter une perte musculaire. Enfin, ce régime pourrait réduire le risque de développer un diabète de type 2, favorisé par une alimentation acide.

À savoir

Comme pour tout, l’alimentation acido-basique ne doit pas vous dispenser de pratiquer une activité physique. Il est donc préconisé de privilégier au quotidien la marche à pied et de compléter par trois séances de sport par semaine. Vous pourrez également inclure des activités plus douces comme le yoga ou la méditation pour gagner en bien-être.

La Maison de Coiffure Christophe-Nicolas Biot est dépositaire, à Paris 6, des produits de la gamme P. Jentschura.

alimentation acido-basique

Maisons de coiffure Christophe Nicolas Biot, 52 rue Saint-André des Arts, 75006 Paris.

 

Mentions Légales

%d blogueurs aiment cette page :